Qui est le Re-animator ?

Qui est le Re-animator ?

de lecture - mots

Qui est le Re-animator ?

Après avoir passé au crible plusieurs des créatures et méchants monstres du bestiaire de l’horreur Lovecraftienne, celui-ci n’est cependant pas composé uniquement de créatures cosmiques. Intéressons-nous aujourd’hui à un homme issu de l’imagination du maître de providence H.P. Lovecraft.

Aujourd’hui rencontrons Herber West alias le Re-animator. Notre sujet du jour a été créé directement par Lovecraft, comme personnage principal de la Nouvelle d'épouvante et de science fiction: Herbert West Re-animator publié en 1922. Il a donc environ 100 ans. Il est par la suite apparu dans bon nombre de médias différents. Dans des bandes dessinés fantastiques au coté de Cthulhu ou même Les Comics de super héros BATMAN Elsewords.

Des références lui sont faites dans des jeux vidéo, des nouvelles littéraires, des pièces de théâtre, des animes comme DEMONBANE, et il a même un parfum à son effigie !
De plus il n'est pas rare de croisé ses fans lors de certains festivals  ou dans les rue le soir d'Halloween. Pour ceux qui désirent en rajouter, nous vous proposons de visiter la boutique d'un de nos partenaires accessoiriste et sa gamme complète de faux sang.  

S’il est célèbre aujourd’hui sur petit et grand écran, en plus d’être une création de Lovecraft, c’est à cause d’une trilogie avec Jeffrey Combes (également acteur dans le film Necronomicon).

Le long métrage d'épouvante Re-animator de Stuart Gordon sort en 1985 devient culte, et est même parvenu à lancer la carrière de son réalisateur et scénariste à Hollywood. Pour les plus intéressé, vous pouvez visionner la bande annonce du film The Re-animator.

The Re-animator ne s’arrête pas là et en 1991 sort: La Fiancée de Re animator,  et Beyond Re-animator sort en 2003. Herbert West a donc traversé 3 décennies avec un succès relatif, et est devenu un personnage connu pour les fans du genre horrifique.

Il se détache de son personnage littéraire par ses aventures légèrement différentes de ce que Lovecraft avait imaginé à l’origine. Certes moins connu que Freddy ou Jason parmi les personnages cultes de l’horreur, il est néanmoins très populaire et possède sa propre communauté de fans dont nous faisons partis.

Si l’article te plait, viens voir nos T-shirt Re-animator !

Résumé de la trilogie The Re-animator :

L’histoire prend place dans l’université de Zurich où Herbert West est étudiant en médecine. Il travaille pour mettre au point un sérum pour ramener les morts à la vie. Pour notre plus grand plaisir, il y arrivera, en ressuscitant un de ses professeurs. La dose de sérum administré étant trop forte : d’horribles effets secondaires agiteront la carcasse du professeur mort devant une assistance horrifiée.

Après cette expérience, le Re animator poursuit ses recherches à l’université de Miskatonic, à Arkham dans Massachusetts (également le lieu où serait entreposé le Necronomicon: le livre d'horreur). Il rencontrera Dan Cain, narrateur anonyme de la nouvelle de H.P. Lovecraft chez qui il continuera ses expériences tranquillement.

Peu à peu il poussera l’intérêt de Dan dans ses cherches pour dépasser la mort. Ils feront des tests sur un chat mort. Le chat ressuscite mais sera d’une agressivité sans pareil, et incontrôlable.

Malgré un renvoie de l’université. Ils continuèrent leurs travaux secrets dans un hôpital, réanimant des cadavres, tous aussi violents que le chat. Après un bref passage dans un hôpital militaire où ils avancèrent dans leurs recherches, les voilà de retour à l’université Miskatonic.

Son nouveau projet sera de crée un nouvel être vivant à base de morceau de cadavres. Cette fois il ne pourra plus fuir et devra faire face au Frankenstein qu’il a lui-même crée, et la trahison de Dan. Celui-ci ne supportant plus le chaos provoqué par leurs recherches.

Herbert West fait alors un séjour en prison où il découvre l’énergie nano plasmique en  expérimentant sur des rats. Cette énergie récoltée sur des êtres vivants, peut être stockée dans une capsule, afin de réanimer les morts mais sans effets secondaires.

Il accepte l’aide du médecin de la prison : Howard, Philips (vous avez la référence). S’en suit comme d’habitude, des expériences qui dégénèrent. Les corps réanimés sont alors possédés par un hôte maléfique, qui décuple la force des possédés. Cela se transformera en émeute sanglante dans la prison.

 

The Re-animator : Un Vrai faux méchant

Moralement ambiguë, ce personnage est difficile à catégoriser. Herbert West n’est ni un héros, ni un anti-héros. Il n’a que faire de la morale des gens normaux. Son but est de vaincre la mort, par l’accomplissement de cette tâche divine.

 

Il parviendra à créer des êtres vivants et est quête de pouvoir et de puissance, et surpasse son statut de simple être humain.

Il n’est pas non plus un méchant. Au long des trois films, il est confronter à de véritables antagonistes. Le docteur Hill ou le directeur de la prison, sont des êtres détestables et souhaite lui dérober ses travaux par cupidité.

Le directeur sera tué et ranimé, devenant ainsi un sadique torturant des prisonniers et en les ramenant à la vie à l’infini. Herbert West ne les affrontes pas par héroïsme mais par égoïste pour récupérer ses travaux.

 

The Re-animator: Le sociopathe.

A part ses travaux divins, rien ne compte dans sa vie. Les seuls liens sociaux reposent sur ses collaborateurs de recherches. Anti social et égoïste, il n’éprouve rien pour ses semblables car il s’estime supérieur : Autre signe du sociopathe.

Ce qui est intéressant c’est que les films semblent donner raisons à West, les personnages qui le distraient dans ses projets ont souvent un sort funeste (amie, relation…). De son point de vue il se considère comme scientifique, non comme un criminel.

Il sait que volait des corps est interdit, mais il n’hésite pas à le faire pour avancer dans ses travaux. Rien n’est capable de l’arrêter même pas un policier un peu trop curieux...

Enfin, il a une très haute opinion de lui-même, et que sa vision des autres humains ne sont pour lui, soit qu’un moyen (financier, matériel …) d’atteindre ses objectifs ou un obstacle au progrès. Le trait de caractère principal à mettre en avant est son obstination pour ses travaux. Pour lesquelles il n’aura aucune relation avec ses semblables, de peur d’être distrait.

 The Re-animator : Le génie

Oui, il en est un. Il ressuscite les morts. Son sérum lui permet d’atteindre ses objectif (ou en partie). Il accroche le spectateur de par sa capacité à se détacher du regard des autres, et on prend souvent son partie lorsqu’un obstacle se dresse devant lui.

 Sa formule marche (ou presque) et on souhaite le voir aller au bout de ses travaux et jouer à dieux. On le traite de fou mais même ses antagonistes reconnaissent le génie de ses recherches.

C’est cette faculté qui permet à Herbert West de suscité l’adoration de ses associés. A l’inverse d’autres sont rebutés par son obsession du travail et son manque d’humanité.

Pour l’ordre des médecins ou une quelconque hiérarchie, reconnaître les travaux de West serait comme admettre qu’il est supérieur. Il est préférable pour ses supérieurs de le considérer comme fou.

Si l’article t’a plu, viens voir nos T-shirt Re-animator !

 


Newsletter

Recevez nos articles dans votre boite email.